Le métier de trader

Le métier de trader

Le métier de trader regroupe de nombreux professionnels, notamment le market maker, le dealer, l’arbitragiste, le courtier et le sale trader. D’une manière générale un trader désigne celui qui donne des ordres à travers les marchés financiers. Pendant une journée, un trader achète et vend des actions afin de se faire de l’argent. Le métier de trader s’effectue auprès des sièges des grandes banques et des sociétés de Bourse. Mais le trader peut aussi s’investir dans les capitales européennes.  

Le rôle du métier de trader

Le métier de trader s’agit d’une activité qui consiste à faire des échanges internationaux. Dans l’exercice de cette activité, chaque trader doit veiller à ce qu’il soit à l’abri d’un risque financier. Pour ce faire, il participe à des écarts de courts à court terme. S’il y a un métier plus sujet à des risques élevés, c’est le métier de trader. Il demande une réactivité permanente de la part du trader. Il s’agit donc d’une activité stressante qui doit ne concerner que ceux qui savent bien garder leur sang-froid. Le métier de trader c’est surtout de miser en temps réel sur des actions, options, devises ou obligations.  En d’autres termes, le rôle du trader est d’acheter, puis de revendre des actions pour avoir des bénéfices.

Un métier à haut risque

Le métier de trader est, certes, le métier le plus rémunéré au monde, mais il s’agit aussi d’un domaine sujet à des hauts risques. Le trader bénéficie un pourcentage des gains pouvant aller jusqu’à plus de 50 millions d’euros par an. Mais, dans certains cas, le métier de trader peut donner lieu à une perte importante, surtout pour ceux qui n’ont pas pris l’initiative de diversifier leurs placements. Sachez que si vous vous limitez à un ou deux titres, vous pouvez vous exposer à un risque important.